Crédits

Vous avez l’intention d’acheter, de construire ou de rénover un bien immobilier et vous prévoyez de souscrire un crédit hypothécaire ? A la formule traditionnelle, avec remboursements mensuels constants, nous pouvons vous proposer des alternatives.  

Nos solutions de financement

Vous pouvez aussi financer un projet immobilier au moyen d’une assurance-vie[1] en utilisant l’une des formules indiquées ci-dessous :

La reconstitution de crédit

Cette formule vous permet d’utiliser le capital-pension qui aura été constitué au terme de votre contrat d’assurance afin de rembourser votre crédit hypothécaire.

Concrètement et en bref résumé, ce type de crédit hypothécaire comporte deux volets :

  • quant aux intérêts de votre crédit , vous les payez régulièrement et périodiquement de manière classique ;
  • quant au capital emprunté et à rembourser en une fois au terme du crédit, celui-ci sera reconstitué tout au long de la durée du crédit via les versements périodiques dans le capital-pension. A l’échéance du crédit hypothécaire, le capital-pension sera alors versé pour apurer partiellement ou totalement le montant emprunté.  

Contrairement à l’avance sur le capital-pension (voir ci-dessous), vous ne devez pas déjà disposer du capital épargné dans votre assurance pension pour utiliser cette formule. Toutefois, vous devez être conscient que si vous n’alimentez pas suffisamment votre capital-pension ou si le rendement de celui-ci s’avère faible, en cas de capital-pension insuffisant pour apurer totalement celui-ci, vous devrez compenser tout éventuel solde manquant au terme du crédit.

L’avance sur le capital-pension

Vous pouvez également demander une avance sur le capital-pension déjà constitué.

Exemple : vous avez 30 ans et dans votre plan de pension, il est prévu que vous receviez une somme de 100.000 € à l’âge de votre pension légale. A 40 ans il est déjà possible de demander une avance sur le capital, en tenant compte du pourcentage maximal du capital autorisé.

A noter toutefois que si le bien immobilier financé avec l’avance sort de votre patrimoine, vous serez tenu de rembourser l’avance consentie  

Quatre bonnes raisons d’utiliser votre pension complémentaire pour financer l’acquisition ou la rénovation d’un bien immobilier :

  • Vous disposez d’une alternative au crédit hypothécaire classique.
  • Vous concrétisez déjà maintenant votre projet immobilier sans attendre la pension et sans toucher à vos réserves personnelles. Vous continuez à épargner pour votre pension complémentaire.
  • Vous continuez de profiter des avantages fiscaux de votre assurance pension.
  • Votre bien immobilier sera déjà acquis au moment de la pension.

Pour plus d’informations concernant ces formules, veuillez nous contacter. Nous pourrons ainsi déterminer ensemble la formule la plus adaptée à vos besoins.


[1] Veuillez nous contacter afin de découvrir les produits compatibles avec ces formules. 

 

 

 

Autorité de surveillance pour le crédit

SPF Economie, P.M.E, Classes moyennes et Energie

Tél: +32 800 120 33 - Fax: +32 800 120 57

e-mail: info.eco@economie.fgov.be